Les Coups de cœur de l’innovation ont été remis au premier Labo de l’innovation de PdM le mardi 25 septembre. Voici les six lauréats du jury professionnel.

Les six vainqueurs, dans les cinq catégories, sont :

Traiteur de la mer : ex. aequo

-la truite de mer fumée de Mytilimer, sous la marque La Cancalaise, 100 % bretonne. La truite bio élevée à Auray, dans le golfe du Morbihan, est fumée dans un atelier artisanal à Vitré (Ille-et-Vilaine).

-le haddock blanc de JC David. Le haddock blanc est l’églefin fumé traditionnel, mais sans le rocou, le colorant qui donne habituellement sa couleur orange. Le poisson, certifié MSC, provient d’Islande

Frais : la gamme poisson de nos côtes Océfrais, de la société Skinpack océan. Elle met en avant trois espèces de nos côtes généralement disponibles toute l’année – merlu, julienne et lieu noir – avec une préservation allongée par un passage sous haute pression (pasteurisation à froid). Les filets sont emballés à Lorient en skinpack micro-ondable.

Concept : les sardines C’est qui le patron. Cette démarche donne les rênes du cahier des charges aux consommateurs. Il s’agit donc de sardines de bolinche certifiées MSC, pêchées par des navires de l’association des bolincheurs de Bretagne, avec un engagement en prix et volume.

Surgelé : le cobia d’Open blue. C’est à 12 km des côtes du Panamá qu’est élevé ce poisson blanc assez gras, à la chair ferme, au goût peu prononcé, et certifié ASC. La production de 2 500 tonnes est en pleine croissance.

Épicerie : les poêlées aux algues de la Marmite de Lanig. Les poêlées végétales bio d’Alan Stephant et son père contiennent de 6 à 12 % d’algues (dulse, kombu ou haricot de mer) de récolte, dans le Finistère nord. Elles sont présentées en sachets doy pack micro-ondables glissés dans un carton.

Coups de cœur de la filière

Le public a également participé, avec 400 votes. On retrouve, comme pour le jury professionnel, la truite de mer fumée de Mytilimer (catégorie traiteur de la mer), mais tous les autres votes sont différents : la coquille de plongée de Distri Malo (catégorie frais), les chips d’algues Marinoë (catégorie épicerie), les moules décortiquées décongelées de Mussella (catégorie concept) et les nuggets de carpe du Fumet des Dombes (catégorie surgelé).

Les nuggets de carpe de Dombes remportent le prix du public lors des coups de cœur de l’innovation des produits de la mer 2018

Edouard Rolland, le gérant du Fumet des Dombes s’exprime « Nous sommes très heureux de remporter le prix du public ! Nous remercions toutes les personnes que nous connaissons de près ou de loin et qui ont voté pour notre produit. Leur fidélité et leur dynamisme nous motivent tous les jours à innover dans une démarche locale ».

Le caractère innovant de ce produit repose sur la valorisation de la carpe, poisson d’étangs de la Dombes, sous forme de produits de consommation courante, le nuggets.

A propos du FUMET DES DOMBES

Le Fumet des Dombes compte à ce jour 32 salariés. Implantée au cœur de la Dombes, elle vend ses produits aux professionnels de la gastronomie mais également aux particuliers par le biais des grandes enseignes, des magasins spécialisés et de son magasin d’usine. En 2017, la société réalise un chiffre d’affaires de 6,5 millions d’euros pour 250 tonnes de produits transformés (poissons fumés ainsi que des produits cuisinés).

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>