Bretagne

Comme la semaine précédente, les apports sur les criées bretonnes sont restés faibles. Ces volumes sont limités pour la pêche hauturière comme pour la pêche côtière. En conséquence, les cours progressent et atteignent des niveaux élevés à très élevés.

Désolé, cet article est réservé aux poissonniers et aux fournisseurs. Nous vous invitons à vous connecter à votre accès réservé pour en prendre connaissance